Archives du mot-clé Burrito

Sortie de Flex 4.5 et Flash Builder 4.5 en version finale

Et voilà, comme prévu, Flex SDK 4.5 et Flash Builder 4.5 sont sortis cette nuit en version finale. Pour rappel, la version d’Octobre « MAX » Burrito n’était qu’une version preview (bien avancée mais une preview quand même).

Beaucoup de nouveautés pour cette sortie, aussi bien au niveau du SDK que de l’IDE avec certaines fonctionnalités qui vont vous faire gagner beaucoup de temps. Cette version vous permet de packager directement des applications natives pour Android. Une mise à jour prévue pour début Juin vous permettra de faire de même pour iOS et BlackBerry Tablet OS.

Si vous utilisiez déjà la version « MAX preview » du SDK, vous aurez peut-être certaines petites modifications à effectuer (certains composants/propriétés ont changé de nom).

La version d’évaluation est disponible à l’adresse suivante:

https://www.adobe.com/cfusion/tdrc/index.cfm?product=flash_builder

Vous pouvez aussi l’acheter, en upgrade (50$) ou en bundle (voir les prix sur le site d’Adobe).

Au passage, une nouvelle section voit le jour sur le devnet d’Adobe, le Flash Builder Developer center:

http://www.adobe.com/devnet/flash-builder.html

Voilà, si vous êtes développeur Flex, même un tout petit peu, je vous conseille d’installer cette version 4.5, rien que pour le « live error highlighting » que peut vous faire économiser beaucoup de compilations et d’heures dans la journée :) .

De nombreux tutoriaux vont être publiés dans les prochaines semaines sur flex-tutorial.fr, vous permettant de vous mettre rapidement dans le bain.

Flash Builder « Burrito » – Les nouveautés (productivité, mobile, …)

Il y a maintenant quelques semaines, Flash Builder « Burrito » est sorti en public release lors du salon Adobe MAX 2010. Je n’avais pas encore eu le temps d’en parler, notamment des nouveautés apportées par cette version, ce qui va être résolu par cet article :) .

Notez que cette version est une version « public release« , il est donc pour l’instant déconseillé de l’utiliser dans un environnement de production.

Dans ce billet, je vais détailler les évolutions importantes, et notamment celles que je trouve très intéressantes au quotidien. Avant tout, si vous voulez lancer le téléchargement pendant la lecture de l’article, voici le lien:

http://labs.adobe.com/technologies/flashbuilder_burrito/

Améliorer votre productivité au quotidien

C’est selon moi l’objectif principal d’un IDE, de vous accompagner et de vous aider dans votre développement. Flex Builder 3 faisait assez peu de choses et assez lentement. Flash Builder 4 a commencé à corriger le tir en apportant quelques améliorations et en améliorant de manière significative, la vitesse de l’IDE (notamment lors de la recherche de référence et le refactoring). Flash Builder 4 ajoute quant à lui de nombreuses améliorations, dont certaines vraiment indispensables au quotidien.

En côtoyant des développeurs Java au quotidien sous Eclipse, il est parfois rageant de voir qu’ils ont accès à des fonctionnalités très simples telles que la création de variables locales (+refactoring) ou à des templates de code automatiques, lorsqu’il font une itération avec un for each par exemple.

D’ailleurs, de nombreux autres IDEs du marché ont attaqué sur ces points de productivité là. Pour l’instant, les seules alternatives à Flash Builder sont:

  • IntelliJ Idea: J’en ai entendu beaucoup de bien dernièrement, notamment au niveau de la gestion des modules. Ne gère pas le dev ActionScript dans sa version gratuite et Open Source, seulement Java et Groovy. Il vous faudra débourser 528 euros pour la version entreprise.
  • FDT 4: 700$ pour avoir un Debugger alors que Flash Builder le propose dans sa version standard à 250$, rly?
  • FlashDevelop: l’alternative gratuite en .Net
  • Amethyst: Pour ceux qui aiment Visual Studio

Après, on pourrait joyeusement « troller » sur tel IDE est mieux que l’autre etc. Pour moi, Flash Builder 4 représente le meilleur rapport qualité / prix / performances / futur.

En tout cas, pour ce qui est des fonctionnalités de productivité, le vide est comblé. En vrac, templates de code en AS3, génération d’event handler, renommage d’une variable dans un fichier ou dans le workspace, génération de classes / interfaces pour les types déclarés mais non reconnus, création de variables locales, complétion de code sur les metadata…
Lire la suite

Adobe MAX 2010 – Des exclusivités dès le premier jour !

La première keynote Adobe a eu lieu et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a tenu ses promesses! Je le rappelle encore une fois, je ne suis pas employé Adobe et n’ai aucun gain à faire la promotion de leurs solutions. Mais il faut avouer que la présentation donnée ce soir laisse rêveur!

Vous pouvez encore voir ce keynote sur le site d’Adobe MAX (http://max.adobe.com/online/).

max

Pendant 2 heures, Kevin Lynch a présenté les nouveaux outils Adobe et dévoilé de nombreux éléments:

La Flash Platform sur une multitude d’écrans (Desktop, Mobile, Tablet, TV)

L’apparition de nouveaux appareils a changé beaucoup de choses pour nous, développeurs. De nouveaux challenges sont apparus et Adobe nous donne des outils pour y répondre. Je suis d’accord avec tous ceux qui diront qu’Adobe a mis beaucoup de temps pour cela mais on commence à comprendre maintenant que ces efforts portent leurs fruits. En effet, cela fait pas mal de temps (2-3 ans?) que l’on parle de l’Open Screen Project, ce partenariat industriel entre Adobe et les grands constructeurs « d’écran » (HTC, Sony, Samsung, Motorola, et bien d’autres). Mais ce genre de partenariats prend du temps et des ressources, il n’est donc pas étonnant qu’il arrive à montrer ce potentiel après plusieurs années.

Pendant ce keynote, on a donc vu un multitude de device sur lesquelles les technologies Adobe tournent dont (de mémoire):

  • Google TV (et autres BoxSet)
  • iPad
  • Samsung Galaxy Tab, première tablette Android 2.2 qui va sortir bientôt
  • BlackBerry Playbook, prochaine tablette Blackberry dévoilée pour la première fois au grand public qui interprète « nativement » des applications AIR !
  • Motorola Droid 2, offert à chaque participant à MAX, la chance :P
  • Samsung Galaxy S, HTC Desire et d’autres Motorola
  • … et d’autres

On voit la puissance de la Flash Platform au grand complet qui permet d’avoir une intégrité au milieu de cette batterie de plate-formes. A ma connaissance, aucune technologie ne permet de faire cela et des partenariats tels que ceux crées par Adobe ne pourront pas être mis en place par d’autres entreprise en un clin d’oeil. S’engager sur les technologies Adobe n’est donc pas un « pari » mais bien une solution qui a de l’avenir.

HTML5

Adobe n’est pas seulement la Flash Platform, elle développe aussi des outils tels que DreamWeaver qui permettent de créer des sites internet en HTML5. Pendant la keynotes, on a pu voir l’assemblage dynamique d’images et de textes au sein d’un même document, le tout en temps réel, très impressionnant (difficile à expliquer par écrit). Ces développements faits par Adobe seront intégrés aux prochaines versions de WebKit, Adobe ne travaille donc pas uniquement sur des solutions propriétaires.

Adobe AIR on TV

Voici un élément qui n’avait jusque là jamais vraiment été abordé, le domaine des téléviseurs. Le téléviseur fait partie de ces nouveaux écrans sur lesquels on peut produire du contenu. L’exemple donné est celui de la Google TV, qui intègre un OS Android et gère directement Flash Player 10.1 pour la navigation sur Internet (Youtube par exemple). On a aussi pu voir les télés Samsung embarquant un système permettant de jouer des applications AIR sur un téléviseur. L’application exemple était une application AIR de PayPerView directement intégrée au sein du téléviseur.

Tout cela en qualité full HD, décodée par le hardware et donc complètement fluide. AIR on TV se base sur AIR 2.5 qui est sorti de sa beta pour sortir aujourd’hui

Adobe et BlackBerry

Vous le savez sûrement, les applications iPhone natives sont écrite en Objective-C, les applications Android natives en Java. Grâce à Adobe AIR, on peut créer des applications avec AIR et les convertir en applications natives pour ces deux plate-formes. Blackberry se lance lui aussi sur le terrain des tablettes avec son futur BlackBerry Playbook.

Et pour le développement d’applications, BB n’a pas choisit un autre langage que AIR! On a pu ainsi voir que le lecteur multimédia ou le navigateur était des applications Adobe AIR. C’est encore un stade plus avancé d’intégration, lorsque l’on va sur le site BlackBerry développeur pour Tablet OS, on vous propose de télécharger le SDK AIR 2.5. D’ailleurs, celui-ci est maintenant disponible en téléchargement, j’en parlerai dans un prochain article

De nouveaux produits en public pre-release!

Depuis ce matin, Adobe a sorti plusieurs produits en pre-release avec des noms de code plutôt douteux. Je vais y revenir un par un sur flex-tutorial mais voici rapidement la liste:

  • Flex 4.5 SDK « Hero » avec composants pour mobiles
  • Flash Builder 4 « Burrito » avec intégration complète des développements mobiles et d’autres améliorations pour améliorer la productivité de votre travail
  • Flash Catalyst « Panini« : Le nouveau Catalyst permet une communication dans les deux sens entre Burrito et Panini (c’est la qu’on se rend compte de la cohérence des noms de code :P ). Il permet aussi de créer des composants resizable pour la création d’interface fluides pour plusieurs types d’écran.

En plus de cela, de très bonnes ressources (apk, fxp, samples, vidéos…) ont été mis en ligne. Je reviendrais sur ces outils un par un dans plusieurs billets car il y a beaucoup à dire.

Flash Player et la 3D (+ contrôleurs de jeu)

La dernière partie de la keynote fut consacrée aux prochaines possibilités natives de Flash Player. Thibault Imbert en avait légèrement parlé sur son blog et on a pu voir une démonstration vraiment impressionnante des prochaines capacités de Flash Player. Ainsi, on a pu voir le rendu 3D d’une voiture avec reflexion, transparence & co. Et tout cela avec une consommation CPU de 0% ( rendu effectué par le hardware). Et en bonus, Adobe a annoncé qu’il travaillait sur le support des contrôleurs de jeu comme des manettes de XBox et autres.

En fin de démo, Kevin Lynch a donc conduit la voiture dans un jeu entièrement en 3D rendu par Flash Player grâce à un volant + pédalier Logitech. Honnêtement, la qualité était proche de celle de très bon jeux de courses du marché sur console, impressionnant !

Conclusion

Avec toutes ces annonces, Adobe a prouvé à ceux qui en doutaient encore que leurs outils font partie des meilleurs, avec une vraie cohérence entre les plate-formes. Après tout cela, mais nuit vont devoir raccourcir pour vous proposer toujours plus de tutoriaux et d’informations sur flex-tutorial, il faut cravacher pour suivre toutes ces innovations mais je ferai de mon mieux :) . Exciting times !